NAO 2018 – Revendications Force Ouvrière

Cher(e)s Collègues,
La première réunion NAO vient de débuter, nous vous prions de bien vouloir trouver en pièce jointe les revendications Force Ouvrière, envoyées il y a quelques jours à la Direction Générale.
Vous en souhaitant bonne lecture.
Bien à vous.
Stéphane Sauvage, Secrétaire de Force Ouvrière.

Vendredi 12 janvier 2018, par Christelle Dhieux, David Lecoustre, Didier Telliez, Stéphane Sauvage, Vincent Vanneufville, vu 121 fois // Négociation d’Accord d’Entreprise

PDF - 101.3 ko
Revendications FO - NAO 2018

NAO 2018 : RECLAMATIONS FORCE OUVRIERE.

Volet financier

1re réclamation : Augmentation générale

Augmentation Générale de 2.0 % sur les salaires, primes et accessoires avec un minimum de 50 € /mois. (nb : L’indice INSEE ne prend pas en compte les énergies et le tabac. Il est à noter une augmentation exponentielle de ces dépenses, qui touchent l’ensemble des familles. De plus le pouvoir d’achat des français n’a jamais été aussi bas que lors du dernier trimestre 2017)
Important : Pour les salariés ‘hors GPEC’, nous demandons à ce que l’augmentation collective ne soit pas déduite de l’augmentation individuelle. Et nous demandons à ce que pour chacun de ces salariés un détail de cette augmentation leur soit envoyé (augmentation collective X% , augmentation individuelle X% ).

2e réclamation : Intéressement

Intéressement global pour un salarié à temps plein de 2 000 €
A fin 2017 le montant de l’intéressement est de 1338, 97 €. Nous réclamons donc un supplément exceptionnel d’intéressement de 661,03 €

3e réclamation : Prime exceptionnelle

Nous demandons l’octroi d’une prime exceptionnelle de 300 € pour l’ensemble des salariés tous grades confondus.

4e réclamation : Bonus

A fin novembre 2017 le bonus opérationnel est à 1,24 %. Le bonus financier est à 0%. Depuis le début de l’année 2017 plusieurs crises se sont succédées : fissures bogies ; ressource insuffisante de caleurs en UK (chargement réduit en France) ; manque de disponibilité des navettes ; usures anormales des roues d’essieux. Ces problèmes ont engendré des dépenses ainsi qu’un manque à gagner lié aux annulations. Dans l’attente des chiffres comptables audités, nous demandons que ces dépenses liées à ces différentes crises soit exclues du calcul du bonus financier et que celui-ci soit recalculé à la hausse.

5e réclamation : Salariés hors GPEC

Pour les salariés hors GPEC qui n’auraient pas eu d’augmentation individuelle d’un minimum de 5% depuis plus de 4 ans, nous demandons à ce qu’une augmentation correspondant à ce différentiel soit appliquée (exemple : un salariés grade X ayant eu une augmentation individuelle de 2% en 2016 recevra une augmentation minimum de 3% en 2018 . Un salarié n’ayant pas été augmenté depuis plus de 4 ans aura une augmentation individuelle de 5% minimum)

6e réclamation : Prime d’assiduité

Mise en place d’une prime annuelle d’assiduité payable fin juin visant à valoriser le présentéisme. Nous demandons que cette prime s’élève à 30 euros par mois.

7e réclamation : Revalorisation barème kilométrique

Nous demandons la revalorisation de ce barème en proportion avec la hausse des carburants.

8e réclamation : Astreinte

Réévaluation de la prime d’intervention sous astreinte ainsi que la réévaluation de la prime de permanence. Actuellement 0.80€ par heure en semaine et 1.59€ le week-end. Nous demandons une revalorisation de ces taux de 50%

9e réclamation : Départ en retraite

Mise en place d’une indemnité de départ en retraite supplémentaire, équivalant à 6 mois de salaire (revenu annuel : salaire + primes (bonus, intéressement, astreinte, shift) divisé par 12 et multiplié par 6)

10e réclamation : Première ligne

Indemnités « prime de suggestion première ligne / 29.90 € par poste ». Nous demandons que ces indemnités soient intégrées dans le calcul du bonus, et qu’elle soit augmentée de 2.5 €

11e réclamation : Panier de nuit

Mise en place d’une indemnité « panier de nuit » à défaut de pouvoir bénéficier de la participation de l’entreprise pour la cantine, ainsi qu’un panier pour les salariés ne pouvant se rendre à la cantine du fait de l’éloignement (nuit travaux, interventions tunnel, DPT, etc)

12e réclamation : Actions gratuites

Demande d’attribution de 150 actions gratuites par salarié.

Volet social

13e réclamation : CUFCO

Généralisation à l’ensemble des services (maintenance, siège, ateliers, etc) des « CUFCO » (CUstomer Facing Call Out) et non plus uniquement aux services en contact direct avec la clientèle.
Pour information, voici la formule de calcul de cette prime :
Indemnité d’intervention d’un montant forfaitaire de 80,55€ + Indemnité horaires (montant variable selon le nombre d’heures réellement accompli au cours du poste en CUFCO) + Indemnité d’horaires décalés (montant variable selon qu’il s’agit d’une amplitude de jour, de nuit, de week-end et jours fériés)
S’ajoute aussi mais d’une manière séparée l’indemnité kilométrique liée au déplacement du
salarié (établissement d’une note de frais)

14e réclamation : Prime de productivité

Prime d’efficacité/Productivité : extension de cette prime aux services de planification (Equipements Fixes, Exploitation routière, Matériel Roulant et Ressources Humaines,)

15e réclamation : Chèques déjeuners

Nous demandons la création et l’attribution de chèques déjeuners avec une participation financière de l’entreprise.

16e réclamation : Assurance perte de capacité

Nous demandons l’extension de l’assurance perte de capacité des conducteurs à l’ensemble des métiers qui requièrent des aptitudes à la conduite (chauffeurs de bus, de Schöma, STTS, nacelles de chariots élévateurs…) ainsi qu’une assurance « maintien de rémunération » pour celles et ceux qui devraient être reclassés pour raison d’inaptitude médicale.

17e réclamation : Télétravail

Les ordonnances Macron viennent de préciser la loi concernant le télétravail : en effet aujourd’hui c’est devenu un droit pour les salariés. Nous demandons comme le précise la loi une négociation suivie d’un accord.

18e réclamation : Ancienneté

Comme l’année dernière, nous demandons l’octroi d’un jour de congé supplémentaire annuel par tranche de 10 ans d’ancienneté (exemple : 10 ans d’ancienneté = 1 CPA supplémentaire par an)

19e réclamation : Polyvalence

Les salariés polyvalents sont peu reconnus. Nous demandons que l’association « Conducteur super lourd » + « Conduite des bus » + compétence Dépanneur Terminal = Passage au grade « H »
Et « conducteur de bus » + « Contrôleur Sécurité plate-formes ou Dispatcher plateformes » = Passage au grade H.

20e réclamation : Revalorisation du métier de Magasinier

Regrading des salariés de ce service de grade K vers grade H.

0+0 réagir

2 Messages

  • Bonjour Stéphane,

    Bonne année et meilleurs vœux à toi et tous ceux qui te sont chers.

    Concernant la 13e réclamation CUFCO, pourrais-tu STP demander pour tous les salariés ESGIE, détaché dans les filiales de GETLINK, comme par exemple au CIFFCO.
    Pour revenir au MR en cas de nécessité pour assurer la maintenance, le dépannage et le service commercial des navettes.

    Cordialement.

    repondre message

    Signaler un abus

  • Bonjour,

    Je ne vois nulle part une demande de généralisation de la prime de productivité !!
    Il n’y a donc qu’une partie des employés qui sont productifs ??? Il est vrai que les « administratifs » ne sont pas productifs, mais sans nous, il n’y a pas beaucoup de dossiers qui avanceraient !!

    Cordialement,

    repondre message

    Signaler un abus



Documents joints

Mots clés

Dernières réactions

20/01 — NAO 2018 – Revendications Force Ouvrière

Bonjour, Je ne vois nulle part une demande de généralisation de la prime de productivité !! Il n’y a donc qu’une partie des employés qui sont productifs ??? Il est vrai que les « administratifs » ne (...) Lire la suite »

20/01 — NAO 2018 – Revendications Force Ouvrière

Bonjour Stéphane, Bonne année et meilleurs vœux à toi et tous ceux qui te sont chers. Concernant la 13e réclamation CUFCO, pourrais-tu STP demander pour tous les salariés ESGIE, détaché dans les (...) Lire la suite »