Accords d’entreprise

Dernier ajout : 21 mai 2016.

L’accord d’entreprise est un accord portant sur les conditions de travail et les garanties sociales des salariés d’une entreprise. Il est le résultat d’une négociation entre les délégués syndicaux et l’employeur.

L’objectif de l’accord d’entreprise

L’accord d’entreprise résulte d’une négociation entre les délégués syndicaux et l’employeur.

Il vise à adapter les règles générales prévues par le code du travail aux besoins spécifiques d’une société.

L’accord d’entreprise, contrairement à l’accord collectif, peut proposer des dispositions moins favorables aux salariés qu’un accord concernant un champ territorial ou professionnel plus large. Cela comporte tout de même des limites. Les dispositions de l’accord d’entreprise ne doivent pas être contraires à ce qui est indiqué dans l’accord de branche. Elles ne peuvent pas non plus être défavorables aux salariés en matière de minima sociaux, protection sociale complémentaire, mutualisation des fonds de la formation professionnelle.

Si l’employeur peut organiser des négociations sur les thèmes qu’il souhaite, tout au long de l’année, il y a aussi des thèmes et des fréquences qui sont imposés par la loi.
Ainsi, il doit organiser une négociation annuelle sur :

  • les salaires ;
  • la durée effective et l’organisation du temps de travail ;
  • le travail à temps partiel ;
  • l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées.

JPEGPar ailleurs, une autre négociation doit avoir lieu sur l’égalité des hommes et des femmes dans le travail. En effet, depuis le 31 décembre 2010, les entreprises doivent supprimer les différences de rémunération entre les deux sexes. Cette négociation se base sur le rapport de situation comparée que doivent établir les entreprises, selon la loi. Si la société bénéficie d’un accord d’entreprise sur ce thème, alors la négociation ne peut avoir lieu que tous les 3 ans.

Enfin, l’employeur doit prévoir une négociation annuelle sur le régime de prévoyance maladie, si les salariés n’en bénéficient pas. Il doit aussi organiser une réflexion annuelle sur l’épargne salariale.

Qui négocie l’accord collectif ?

Dans notre entreprises, ce sont les délégués syndicaux qui participent à la négociation. Toutes les formations syndicales représentative de la société doivent être conviées.

Validité de l’accord

La validité de l’accord d’entreprise ne va pas d’elle-même.
Ainsi, les décisions doivent :
- être approuvées par une ou plusieurs organisations syndicales, représentant au moins 30% des suffrages exprimés aux dernières élections du comité d’entreprise ou des délégués du personnel ;
- ou ne pas faire l’objet d’opposition de la part d’une ou plusieurs organisations syndicales représentant au moins 50% des suffrages exprimés lors des dernières élections du comité d’entreprise ou des délégués du personnel.

Enfin, l’accord d’entreprise doit être déposé, en double exemplaire, une version papier et une version électronique, à la direction départementale du travail. Un exemplaire doit également être remis au secrétariat du conseil des prud’hommes. A noter, lors du dépôt de l’accord relatif aux salaires effectifs, l’employeur doit aussi remettre le procès verbal d’ouverture des négociations portant sur l’écart de rémunération hommes-femmes.

Derniers articles

Accord Pénibilité 2013 / 2015

Vendredi 7 décembre 2012, par Didier Telliez, Stéphane Sauvage, vu 1010 fois // Accords d’entreprise

L’obligation d’établir un plan d’action en faveur de la prévention de la pénibilité est faite aux entreprises d’au moins 50 personnes qui emploient au moins 50% de salariés exposés aux facteurs de risques liés à la pénibilité (article D 13 8-26 du Code du Travail).

Retrouvez ici l’accord que nous avons négocié et signé le 7 décembre 2012.

Lire la suite »

Accord sur le Droit Syndical

Vendredi 7 décembre 2012, par Stéphane Sauvage, vu 548 fois // Accords d’entreprise

ACCORD D’ENTREPRISE EXERCICE DU DROIT SYNDICAL
à EUROTUNNEL Services G.I.E
ENTRE
La direction de la Société EUROTUNNEL Services GIE, dont le siège est à Paris, 3 Rue de la Boétie (8e arrondissement), représentée par Michel BOUDOUSSIER agissant en sa qualité de Directeur Général Adjoint en charge de la Concession, D’une part,
ET
Les organisations syndicales de l’entreprise :
Le syndicat C.F.D.T,
Le syndicat C.G.T,
Le syndicat F.O, représenté par Stéphane Sauvage,en sa qualité de (...)

Lire la suite »

Accord - risques psychosociaux

Mardi 2 mars 2010, par Eddy Letailleur, Stéphane Lepoutère, Stéphane Sauvage, vu 197 fois // Accords d’entreprise

Accords sur la prévention et le traitement des risques psychosociaux. Il reprend notamment le fonctionnement de la commission en charge. Il décide aussi de la nomination d’un expert afin d’analyser les outils de surveillance, et de faire des propositions le cas échéant.

Lire la suite »

Convention d’Entreprise / Règlement Intérieur

janvier 2010, vu 4186 fois // Accords d’entreprise

Nous ne dépendons pas de convention collective, et avons donc notre propre convention d’entreprise.

Le présent manuel est destiné à régir les droits et obligations du personnel de la société Eurotunnel Services GIE (ESGIE) de catégorie de grade A à L. Ces dispositions sont un complément à celles du Code du Travail et précisent les applications spécifiques à Eurotunnel mais ne remplacent en aucun cas le Code du Travail.

Les accords d’Entreprise qui interviennent entre l’Entreprise et les Organisations Syndicales sont considérés comme des annexes à la présente Convention d’Entreprise et leur texte peut aborder des dispositions plus détaillées que la dite Convention. Ces accords sont disponibles sur ETNet Ressources Humaines.

Lire la suite »

Accord Egalité Professionnelle

Mercredi 3 juin 2009, vu 93 fois // Accords d’entreprise

Cet accord fixe des engagements sur l’égalité professionnelle. Notre syndicat a estimé que cet engagement n’était pas suffisamment fort, et n’avons donc pas apporté notre signature.

Lire la suite »

Accord Mutuelle / Frais de santé

Mardi 18 novembre 2008, par Cyrille Genevet, Jean Claude Roegis, Stéphane Lepoutère, vu 401 fois // Accords d’entreprise

Cet accord fixe les conditions d’application de la couverture santé obligatoire.

Le fonctionnement de la commission mutuelle du CE ainsi que l’augmentation que représente cette modification pour les plus faibles salaires nous a amené à ne pas signer cet accord.

Lire la suite »

Accord Equipages

Lundi 13 février 2006, vu 78 fois // Accords d’entreprise

Cet accord a été négocié dans des conditions que nous n’avons pas apprécié. Nous estimons que celui ci crée des inégalités et répond à un corporatisme que nous refusons. Nous ne l’avons donc pas signé.

Lire la suite »

Accord d’Engagement Social - 2005

Vendredi 14 octobre 2005, vu 80 fois // Accords d’entreprise

A l’occasion du déroulement du processus d’information et de consultation sur la réorganisation, les représentants du personnel ont exprimé leurs craintes de voir l’entreprise incapable d’assurer son fonctionnement et de garantir aux salariés restant des conditions de travail convenables à l’issue des nombreux départs prévus.

Lire la suite »

Accord sur le Travail de Nuit

Lundi 7 octobre 2002, vu 154 fois // Accords d’entreprise

Les parties signataires sont convenus qu’il était indispensable, compte tenu du Traité de Concession du Tunnel sous La Manche et de l’inhérence de l’activité principale de l’entreprise, à savoir le transport de voyageurs, de maintenir l’exploitation opérationnelle pendant la nuit, sans interruption et ce, 365 jours par an.

Le présent accord a vocation à s’appliquer uniquement au personnel posté, y compris le personnel roulant.

Lire la suite »

Accord Travail Intermittent

Jeudi 29 juin 2000, vu 121 fois // Accords d’entreprise

Les signataires du présent accord reconnaissent la nécessité de recourir à des emplois intermittents, compte tenu de l’activité spécifique de l’entreprise. Dans le souci de donner à cette catégorie de personnel un statut juridique et des garanties sociales, la conclusion de contrats de
travail intermittent est convenue dans le respect des dispositions des articles L. 212-4-2 et suivants du Code du travail et des règles conventionnelles.

Lire la suite »

1 | 2